En l'an 2222, la planète Terre est menacée. Un inventeur crée un téléporteur permettant d'aller sur la seule planète habitable dans les galaxies voisines. Un milliard de privilégiés y accèdent et bâtissent un nouveau monde où les femmes sont au pouvoir.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeremy Daves ~ Excusé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeremy DavesNymphadorien
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : T'es d'la police ?

Votre Vie
Age: { .24 ans. }
Relations:
Citations:

MessageSujet: Jeremy Daves ~ Excusé   Dim 3 Jan - 19:38

    Fiche d'identité


    FEAT Gaspard Ulliel
    Nom : Daves
    Prénom(s) : Jeremy
    Âge : 24 ans
    Date et lieu de naissance : 1er Juillet 87, Misora
    Lieu de vie : Misora
    Rôle : Excusé
    Richesse : Respectable
    Popularité : 80%
    Qualités : CompréhensifAmical ConfiantConvaincantSûr de lui
    Défauts : Parfois trop confiantÀ fleur de peauSe vexe facilementNaïfBorné

    Petit Résumé du Caractère : Ses qualités ? Il est impossible de toutes les énumérer, tant il y en a. Mais je dirais que Jeremy est un jeune homme sympathique. Là-dessus, pas de doute. Il est généreux avec tout le monde ; offre son aide en toute circonstance, sans raison particulière ; il ne fait pas de distinction entre les races et les différences. Extraverti, Jeremy n'a aucune difficulté à se lier d'amitié avec qui que ce soit. Même après un an, même après deux, il continue de s'accrocher, n'abandonne jamais une tâche non aboutie, jusqu'à ce qu'elle soit terminée.

    Il voit toujours juste, pose le doigt pile là où il faut. Il devine ce qui ne va pas chez vous bien que vous n'ayez pas encore prononcé un seul mot. Il remarque tout, absolument tout. Curieux de tout, sa culture générale est élevée. Fidèle en tout circonstance, vous pouvez lui vouer une confiance aveugle, il n'y aura pas de soucis. Il possède du courage, de l'hardiesse et de la force. Il est ami avec tout le monde, et tout le monde le lui rend bien. Il sait se faire adorer. Jey aime les défis, son prénom est synonyme de dynamisme. Il ne se fatigue jamais, il est tout le temps en plein forme, toujours souriant, comme s'il était l'homme le plus heureux du monde. Il a une réplique pour toutes les facéties balancées, a toujours le dernier mot. Mais attention : à force d'en faire trop, il s'attire quelques mauvais regards...

    Bref : très sociable, d'où son surnom : Squirrel... (À noter que c'est un bouton sur lequel appuyer, si vous voulez le faire rager un peu...)

    Mais Jeremy est borné. Un défaut qui lui sauve la vie, bien entendu – quoi de mieux qu'une personne rebelle qui ne se pliera jamais ? Mais cela attire également les représailles... Il est en outre trop frivole et dépense beaucoup et sans compter, car habitué à vivre dans l'aisance.
    Il ne faut surtout pas se mettre Jeremy à dos : sinon, vous êtes marqué à vie, il ne vous lâchera pas d'une semelle jusqu'à ce que vous rampiez vers lui. De surcroît, les couleuvres pleuvent sur votre tête. Il serait capable de liguer la cour entière contre vous. De plus, il est particulièrement sensible, donc se vexe facilement. Un rien lui déchire le coeur, surtout les déceptions amoureuses.

    Jeremy est quelqu'un de très idéaliste, qui ne supporte pas les querelles, ni d'être contenu. C'est un homme qui sait s'imposer et se battre pour ses convictions. L'idée de la colère du lion que l'on séquestre me plaît bien. Jey est intrépide, peut-être même un peu trop. Malin et astucieux ; impatient, téméraire, endurant, affectueux – un enfant qui refuse de grandir. Malgré tout, Jey tiens pas à s'attacher – il a peur de tout perdre en quelques instants. Passionné, farouche, Jeremy est un homme du monde auquel il est difficile de dire non... Naïf, excessivement laxiste, il se laisse parfois avoir. Personne de confiance inspirant l'affection, il serait capable de convaincre une lionne de devenir végétarienne.

    Et puis... Fou. Ça s'entend partout. Peut-être est-ce une façon de parler, peut-être est-ce une mise en garde, mais faîtes attention, ne vous en approchez pas trop, il mord peut-être. La fois où on l'a mis au défi, lors d'une fête donnée par une amie de longue date, de sauter tout habillé dans la piscine de ladite pourrait servir d'exemple. Ni une ni deux, Jey ne s'est pas fait prié...
    La fois où il s'est jeté sous des jets d'eau qui aspergeaient un parc parce que, je cite : "il faisait chaud, qu'il aimait bien l'eau et puis, bah... parce que c'est marrant" pourrait également être très significative...

    Excentrique, taré. Voilà la consistance d'un Jeremy.

    Petit Résumé du Physique : Jeremy, c'est le type qu'on voit de dos, jamais de profil, jamais de face, en train de rire avec quelqu'un. Jeremy, la silhouette au pied du mur, éthérée, à l'air diaphane, qui s'étire, s'étiole dans un rayon de soleil. Jamais une ombre, toujours un éclat dans un miroir.

    Ombres. Ombres et reflets. Voilà ce qu'il y a dans les yeux pers de Jey. Ses cheveux bruns, couleur acajou, couleur fusain, sont plats, aplatis sur son crâne, malgré quelques épis qui pointent parfois. Des cernes couleur colchique, noirs, bleus, abondent sous ses yeux semblables à du métal en fusion comme deux hématomes éternels – ils creusent son visage d'une fatigue létale inimaginable. Ses sourcils sont fins, galbés, arqués dans une position inquiète et suppliante. Un nez légèrement camus, un front large.

    Sa peau est violemment blafarde, comme aucune peau ne l'a jamais été, comme si Jeremy n'avait jamais vu la lumière du soleil, comme s'il allait se briser au moindre choc, poupée vaudou de porcelaine, miroir de la Mort ; glauque, parfois, translucide ; un malade sur son lit de mort, un agonisant – un cadavre. Sa lèvre inférieure est tombante, marque de piété, courbe de candeur, forme d'insoumission. Ses mains sont longues, fines, des courbes convexes partout, une silhouette attirante et bien dessinée.
    Une marque de naissance est visible dans son dos – aérienne, douce, peu voyante ; hantée –, quelque chose qui ressemble vaguement à une aile.
    Son visage est brute, saturé ; sa mâchoire carrée, avec des traits désordonnés. Ses joues sont musclées, creuses ; deux légers zygomas.

    Pour si peu... La gent féminine raffole de son joli minois plein de candeur. Jey est quelqu'un qui inspire confiance dès le premier regard.

    Posts vacants ? Oui
    Histoire

    Je ne pourrais pas commencer par vous raconter sa naissance.

    Y a pas de secret. Tout le monde sait que l'Homme est né parce que ses parents avaient envie de ba*ser. En outre, qui se souvient de comment il est né ? Bref, venons-en aux faits, Monsieur l'Inspecteur.

    Jeremy est issu d'une famille "respectable", comme dit la société : son père est excusé, sa mère sans rang particulier. On pourrait croire que ce sont des gens sérieux, de par leur classe sociale, et c'est là qu'on a tout faux.
    M. et Mme Daves sont tout sauf sérieux et respectables. À la réalité, ils sont presque pires que Jey. La mère est d'une maladresse insoupçonnable et lorsqu'elle rit, d'après Jey, on croirait entendre un phoque blessé à mort. Le père, lui, est le champion des blagues. Des blagues insipides. Ces blagues qui ont bercé toute l'enfance de Jeremy. Et, pour finir, tous les deux coulent le parfait amour et ne se gênent guère pour faire quelque démonstration publique de leurs pulsions vernales à la moindre occasion.
    ... Si vous suivez mon regard.

    Malgré ce portrait très ironiquement élogieux, Jeremy adore ses parents. Et c'est bien parce que c'est réciproque.

    À 5 ans, déjà, Jeremy avait-il beau n'être qu'un gamin, il était suffisamment intelligent pour comprendre que tous ses amis avaient été élevés dans une atmosphère de jalousie primitive – des soeurs et frères qui se détestent ; d'autres qui se vouvoient parce que l'un est futur, l'autre rien du tout ; d'autres encore qui restent dans l'ombre de tel ou tel membre de la famille... Car, Jeremy l'avait bien remarqué : il n'y avait absolument rien de similaire dans sa famille.

    Certes, ses parents avaient coupé certains ponts avec des branches de l'arbre généalogique, mais rien de bien agressif. Ils ne voulaient tout simplement pas être "contaminés" par le virus de la jalousie qui empoisonnait feuille après feuille l'arbre familial. Ce qui convenait parfaitement à Jeremy : être élevé dans un climat prospère et chaleureux lui réussit très bien. Ses parents lui donnèrent tout l'amour qu'ils avaient, l'élevèrent dans une petite bulle utopique, loin du monde, loin des maux, le préservant de la perversion incongrue qui rongeait les hommes bout à bout.

    Bref, les années passèrent, pendant lesquelles Jey grandit au soleil comme un beau plant d'olivier. Vers ses 15 ans, l'idée lui vint de demander à être excusé. Il se démena comme un beau diable pendant 4 longues années pour obtenir ce qu'il voulait : il joua des pieds et des mains, comme un saltimbanque, et tentant de se faire quelques relations à la cour afin d'avoir toutes les cartes en main.

    Et il est doué, pour ça, le Jey ! Car, à 19 ans, l'objet de la litanie fut acquis : l'on excusa le jeune homme.

    Il ne sert en rien de conter la suite : elle encore plus banale que le reste et, de toute façon, on la devine...



    Vie en société

    Extraverti, Jeremy n'a aucun mal à se lier d'amitié avec qui que ce soit. Aussi est-il très apprécié, de part son caractère facile à vivre.


    Alice Clareck ~ Matrice | .petit cousin. }

    Ils sont grands cousins, pourtant, Alice considère Jeremy comme son neveu. Ils s'adorent l'un et l'autre – Jey
    se plie souvent en quatre pour faire retrouver le sourire à Alice. Alice et Talia passent leur temps à se taper
    dessus, et Jeremy déteste ça. Il aimerait beaucoup les voir réconciliées, de nouveau amies – de nouveau soeurs.
    Leurs jalousies l'ont déchiré : il aime autant Alice que Talia, pourtant, il sait qu'on va finir par lui demander de choisir.




    Talia Clareck ~ Ancienne archère | .petit cousin. }

    Ils sont grands cousins, pourtant, Talia considère Jeremy comme son neveu. D'un naturel taquin avec sa
    soeur et surtout très acariâtre (elle est celle des deux qui cache le moins son hostilité), Jeremy lui fait souvent
    entendre raison, la tançant vertement. Pourtant, Talia ne semble pas imprimer. Malgré ses quelques excès
    de cruauté, Jey l'adore, et c'est réciproque !




    Fanny Durand ~ Ancienne future | .confident. }

    Jeremy est son confident. Il la sait incertaine et, quelque part, déchirée, alors il est bien conscient qu'elle a
    besoin d'une oreille attentive. Fanny confie à son confident le moindre de ses déboires, tous ses doutes,
    son malheur – elle s'ouvre à lui avec une facilité déconcertante.
    Jey ne saurait dire, pourtant, ce qui anime cette amitié qui paraît tellement éphémère, à première vue... Pourtant,
    ce n'est pas ça du tout. Tout semble opposer les deux protagonistes – l'un brun, l'autre d'une chevelure plus
    claire ; l'un extraverti, l'autre timide ; l'une réfléchie et trapue, l'autre élancé et frivole. Alors est-ce parce
    qu'ils se complètent tellement bien, semblent avoir été faits dans le même moule, que rien ni personne ne
    semble pouvoir briser l'affection qui les unit si fermement ?




    Jade Harrison ~ Ancienne future { .amie.

    Ils se rencontrèrent lors d'un dîner, à une fête mondaine. Jeremy l'avait suprise appuyée contre un mur, en train de
    soupirer. Il lui avait avoué qu'il s'ennuyait à mourir, lui aussi. Depuis, ils ne se quittent plus. Eh oui ! Comme quoi, il
    faut toujours être sincère pour s'attirer la sympathie...




    Amanda Nicols ~ Archère { .amie.

    La rencontre fut prodigieuse : l'un et l'autre se sont littéralement défoncé le crâne en se fonçant dedans, le tout
    causé par un sol affreusement glissant. La suite est facile à deviner. Jeremy l'apprécie pour sa sincérité, sa force
    de dissuasion, son esprit ludique et combattif et sa blondeur. Allez savoir pourquoi...



    On aime ou on aime pas ...

    Jeremy aime le parfum de colchiques et de chrysanthèmes amené par le vent. Il adore les chats, la littérature et s'asseoir pour ne rien faire, juste contempler le paysage. Il raffole des cerises ; il pourrait en manger toute la journée sans jamais s'en lasser. Les arts horrifiques lui inspirent répugnance ; il n'aime pas avoir peur, se sentir trahi, ni dormir. Récemment, il a découvert le beurre de cacahuète, et à présent, rien ne le ravit plus qu'un simple sandwich à ce parfum. Il aime bien qu'on l'appelle par son surnom et déteste l'ignorance. Il aime l'odeur de mousson sous la pluie, celle de moisson en été, les tiretaines, le lait et les épices ioniennes, ainsi que le son du carillon tintant dans le vent ; parfois même, une simple clochette lui suffit pour apaiser ses inquiétudes. Il aime se cultiver ; il adore relever des défis impossibles ; il aime rêvasser ; il déteste le goût de l'alcool, sauf celui de l'aquavit ; il adule les soeurs Clareck, apprécie énormément Fanny Durand, Amanda Nicols et Jade Harrison ; il déteste les jaloux et les querelleurs.

    Que pense t-il ...

    De l'abandon d'un sixième de la population sur Terre ? Jeremy s'efforce de ne pas trop y penser. D'un naturel idéaliste, il ne supporte pas l'idée de vivre avec des milliards de morts sur la conscience. Malgré tout, il s'y fait : après tout, quelle autre solution était envisageable ?
    De l'installation sur Nymphadora ? Et si je vous demandais ce que vous pensiez de l'installation humaine sur la Terre ? Vous auriez la même réponse que Jeremy par rapport à Nymphadora.
    Du gouvernement féministe instauré depuis l'an 0 ? En tant que mâle, bien sûr, cela le vexe un peu. Il trouve ce diktat assez sexiste, dans un sens, même si cela ne le dérange pas outre mesure.
    Du mouvement anti-gouvernementaliste des comploteurs et châtiées ? L'idée ne le laisse pas de marbre, bien qu'il n'y pense pas trop.
    De l'assassinat de la précédente Reine ? Le nom de la Reine Juliette avait beau être précédé de cette marque de noblesse, elle n'en était pas moins humaine. Et penser qu'un humain de plus ou de moins est sans importance, Jey ne pourrait s'y résoudre. Il est dégoûté. Voilà la vérité.
    De la rumeur qui impliquerait Camélia ou un de ses proches dans cet assassinat ? Il n'en croit pas un mot. Pas sur le plan politique, en tout cas. La famille Meïler est trop noble pour se rabaisser ainsi. Mais sur le plan humain... Après tout, le doute est permis : tout le monde accuse tout le monde. Mais Jeremy aime bien Camélia. Elle, au moins, est immaculée, Jey en est certain.
    De l'hypothèse que ce soit les comploteurs et châtiées qui l'ait organisé ? Pourquoi pas ? Après tout, comment savoir ?
    Du moyen utilisé et de l'intérêt qu'ils avaient à tuer la Reine Juliette ? Trop nébuleux pour y réfléchir.
    Du règne de Camélia ? Jey est ravi pour Camélia. C'est une jeune femme sérieuse, réfléchie et digne de confiance, alors il ne s'inquiète pas pour le trône.
    Parfois ...

    Il craint une attaque des comploteurs et châtiées. [] Jamais [x] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il aimerait ne pas tenir le poste qu'il tient et être quelqu'un d'autre. [x] Jamais [] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il rêve d'une certaine personne à qui il ne devrait même pas songer. [x] Jamais [] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il pense que quelqu'un en particulier à gâché sa vie, et que sans cette personne, tout irait mieux. [x] Jamais [] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il aimerait pouvoir revenir dans le passé. [] Jamais [x] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il regrette ses actes ou paroles. [] Jamais [x] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il prend de mauvaises décisions. [] Jamais [x] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il ne prend pas le temps de réfléchir à ses actes. [] Jamais [x] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il souhaiterait ne pas être né. [x] Jamais [] Parfois [] Souvent [] Toujours
    Il se dit que la vie est belle. [] Jamais [] Parfois [] Souvent [x] Toujours
    Vrai ou faux ?

    Il a toujours rêvé d'avoir un rôle important dans la cours royale. Faux. Jeremy est très content comme ça ! Être excusé, c'est déjà beaucoup.
    Il aurait préféré voir une autre future que Camélia Anderson devenir Reine. Sans opinion.
    Sa famille l'a toujours soutenu dans son ascension sociale. Vrai. Sa famille l'aime comme le plus beau trésor du monde et le soutient dans tout ce qu'il fait.
    Il préfère le chocolat au nutella. Vrai. Jeremy aime le naturel.
    Sa couleur préférée est le bleu. Raté ! C'est le vert.
    Il aurait préféré vivre sur Terre. Aucune idée.
    Journal intime

    Depuis combien de temps es-tu excusé ? 5 ans à tout casser.
    Penses-tu le mériter ? Bah... ça va, j'suis pas le Père Fouettard !
    Pourquoi as-tu choisi de t'allier aux femmes, toi qui es un homme ? Je n'ai rien à reprocher au gouvernement féminin et je n'aime pas être celui que l'on montre du doigt pour son niveau social.
    Toi qui es derrière l'écran ...

    Prénom ou pseudo : [i]Patience, mais pour toi, c'est Patti =P
    Age : 13 pommes d'or pour une héspéride bannie (I'm a teenager !!^^)
    Comment avez vous connu le forum ? Sista :P
    Présence : Souvent là !
    Code : Validé par Makoto Pas à moi, celle-là ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NymphadoraPlayeur Non Joueur ~ Fondatrice
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 26/04/2009
Localisation : Ici même

Votre Vie
Age: 111 ans
Relations:
Citations:

MessageSujet: Re: Jeremy Daves ~ Excusé   Lun 4 Jan - 21:35

Merci de ton inscription à Nymphadora :)

Je te souhaite la bienvenue et espère que tu trouveras ici le bonheur et le RP à foison ^^

Ta fiche est en train d'être étudiée, tu sera rapidement avertie pour te dire si tout est correct ou si tu dois faire quelques modifications.

A très bientôt, et bienvenue encore,

Le Staff de Nymphadora


Laisse ressortir ta vraie nature
Car même si tu ne veux pas la montrer
Quelqu'un la découvrira un jour ou l'autre
Et tout se que tu a battit sera détruit
______________________________

Et n'oublie pas que moi, je sais tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nymphadora.forumactif.com
Jeremy DavesNymphadorien
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : T'es d'la police ?

Votre Vie
Age: { .24 ans. }
Relations:
Citations:

MessageSujet: Re: Jeremy Daves ~ Excusé   Lun 4 Jan - 21:51

Merci pour ton message, Madame :)

Merci aussi pour l'accueil et les infos : j'ai pris note clin d\'oeil

Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NymphadoraPlayeur Non Joueur ~ Fondatrice
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 26/04/2009
Localisation : Ici même

Votre Vie
Age: 111 ans
Relations:
Citations:

MessageSujet: Re: Jeremy Daves ~ Excusé   Mar 5 Jan - 23:10

Coucou Jeremy :)

Ta fiche est enfin étudiée, et c'est avec plaisir que je t'annonce qu'elle est validée ! Tu peux dès maintenant poster sur l'ensemble du forum, faire tes demandes et fiches de RPs et de liens dans la partie appropriée.

Enjoy & Welcome !

Le Staff


Laisse ressortir ta vraie nature
Car même si tu ne veux pas la montrer
Quelqu'un la découvrira un jour ou l'autre
Et tout se que tu a battit sera détruit
______________________________

Et n'oublie pas que moi, je sais tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nymphadora.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jeremy Daves ~ Excusé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeremy Daves ~ Excusé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nymphadora ~ The Women's World :: Ce qui est important :: Dossiers des habitants :: Dossiers complets-